Magasins & Horaires d'ouverture
Service clients

A partir du 1er Janvier 2021, de Bijenkorf cessera de commercialer les produits cosmétiques composés de paillettes en plastique.

16 June 2020

Avec « Schitter met goede glitter » ("Brillez avec de belles paillettes"), De Bijenkorf franchit la prochaine étape vers un avenir vert. À compter du 1er janvier 2021, les produits cosmétiques contenant des paillettes plastiques ne seront plus commercialisés. Avec cette mesure, de Bijenkorf souhaite sensibiliser davantage les clients, les fournisseurs et les autres détaillants.

La lutte contre les microplastiques

De nombreux produits cosmétiques contiennent des paillettes constituées de microplastiques. Celles-ci contiennent du polyéthylène téréphtalate en plastique (PET ou PLA). Les microplastiques sont souvent si petits qu'ils ne sont pas visibles à l'œil nu. Ces petites particules se retrouvent dans les océans après avoir été lavées via le drain d’évacuation et ne peuvent y être décomposées. Ensuite, elles se retrouvent dans notre chaîne alimentaire à travers les poissons et les animaux marins. Bien que ces plastiques soient répertoriés sur l'emballage en tant qu'ingrédient, ils ne sont répertoriés que sous leur nom chimique, par exemple tétrafluoroéthylène ou méthacrylate de méthyle, et sont donc méconnaissables pour la plupart des gens.

Une étude faite par l'organisation environnementale néerlandaise** Plastic Soup Foundation** auprès de 3 500 personnes interrogées montre que 53 % sont conscients que bon de leurs produits de soins et cosmétiques contiennent des microplastiques. Une interdiction générale du plastique dans les produits de soin est déjà en cours au niveau européen. En prévision d'une interdiction officielle, à partir du 1er janvier, le Bijenkorf annonce qu'il ne vendra dorénavant que des cosmétiques avec des paillettes décomposables à l'eau.

Justin Pariag, Sustainable Business Manager : « Nous sommes conscients que l'utilisation de microplastiques dans l'industrie cosmétique est un problème bien plus important que les paillettes. Mais avec cette première étape, nous voulons sensibiliser à l'ampleur du problème. En retirant tous les produits à paillettes microplastiques de nos cosmétiques, nous espérons inspirer nos clients, fournisseurs et collègues détaillants à agir de manière responsable, à trouver des alternatives et à apporter des changements positifs. »

The Future is Green (L'avenir est vert)

Le fait d’arrêter la vente de produits cosmétiques avec des paillettes plastiques est une première étape dans le voyage du Bijenkorf vers un avenir plus vert. Avec le slogan « The Future is Green » (Le Futur est vert), de Bijenkorf veut contribuer à un monde meilleur sans sacrifier le style, la qualité et l'attention portée au produit. L'objectif est de vendre des marques encore plus durables d'ici 2025. De Bijenkorf a précédemment annoncé qu'elle n'offrait plus de produits à base de peaux angora, mohair et d'animaux exotiques. De plus, fr Bijenkorf souhaite réduire ses émissions de CO2 de 25 % d'ici 2025 et faire en sorte de retirer l'abeille de la liste rouge des espèces menacées. Avec ces ambitions, de Bijenkorf espère non seulement changer sa propre organisation, mais aussi rendre l'ensemble de la chaîne environnementale plus durable.